Copyright Boshra Film 2019

LA LOI DE TÉHÉRAN

Une œuvre magistrale qui décrit, bien plus qu’une enquête contre un trafic de drogue, l’état de tout un pays, l’Iran, au bord du chaos.

La séquence est saisissante : dans des canalisations gigantesques de béton, rangées sur des kilomètres d’allées, il y a des femmes, des hommes, des enfants, rongés non seulement par la pauvreté, mais aussi par le crack qui fait des ravages à Téhéran. Le crack, c’est la drogue de synthèse du pauvre. Et l’Iran est un pays démoli par des années d’embargo économique et un régime aveuglé par ses certitudes. La loi de Téhéran survient sur les écrans de cinéma comme un choc visuel et psychologique. Dès les premières minutes, le cinéaste emporte ses spectateurs dans une tension narrative incroyable, digne des meilleurs polars américains. L’enquête menée par Samad et son équipe de flics n’apparaît finalement que comme une opportunité pour révéler, sous les pavés de la capitale iranienne, une population bigarrée, ensevelie dans la misère et qui tente de trouver une respiration à son existence.

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *