UN FILS

Sami Bouajila et Najla Ben Abdallah confrontés à la terreur de perdre leur enfant grièvement blessé dans un attentat sont les héros d’« Un

 

Dans la Tunisie de 2011, un enfant blessé dans une attaque terroriste a besoin d’une greffe du foie pour survivre. Le pitch d’Un fils, premier film de Mehdi M. Barsaoui pourrait laisser imaginer un mélodrame larmoyant. Le talent du réalisateur et de ses acteurs Sami Bouajila (récompensé à Venise) et Najla Ben Abdallah, évite tout pathos et prend le spectateur aux tripes.

Le réalisateur traite son sujet avec pudeur et sobriété pour faire réfléchir sur des sujets tels que le don d’organe, la filiation ou l’adultère. « Je voulais une caméra à l’épaule qui soit au plus près des personnages, qui court avec eux et fasse ressentir leur douleur », précise-t-il dans le dossier de presse. Cette douleur, le spectateur la partage d’autant plus que la première scène du film lui fait découvrir une famille au bonheur éclatant.

Une société sous le microscope

Bien qu’il aborde de nombreux thèmes polémiques, Mehdi M. Barsaoui ne charge pas la mule. Son empathie pour ses héros n’occulte pas sa vision aiguë d’une société en pleine mutation après la révolution tunisienne. « Je ne suis ni historien ni politologue, reconnait-il. Ce qui m’intéressait, c’étaient les répercussions que la vie politique pouvait avoir sur une famille d’allure classique» Cela rend son film passionnant tant le contexte de l’époque est au centre du scénario.

Un cinéma en plein essor

Le couple, résolument moderne, que forment les héros connaît des turbulences inattendues au gré d’un scénario très fort qui ne laisse aucun répit au public. La mise en scène subtile de Mehdi M. Barsaoui achève de convaincre que ce cinéaste tunisien a un sacré talent. Après Un divan à Tunis, il y a quelques semaines, ce film fort prouve que le cinéma tunisien est riche en bonnes surprises de styles différents.

(Caroliné Vié, 20 minutes, publié le 11/03/2020)

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *