FÊTE DE FAMILLE

Le casting met toute la critique d’accord. Sous la direction de Cédric Kahn, Catherine Deneuve, Emmanuelle Bercot et Vincent Macaigne célèbrent l’harmonie si fragile qui règne parfois dans le cercle familial.

Cédric Kahn dépoussière le cadre classique de la réunion de famille. Fête de famille, c’est le calme avant la tempête. André (Catherine Deneuve) fête son anniversaire. Pour l’occasion, la veuve décide d’inviter ses enfants Romain (Vincent Macaigne) et Vincent (Cédric Kahn) avec leurs compagnes et enfants respectif. Mais Claire (Emmanuelle Bercot), l’aînée refait surface après trois ans sans avoir donné de signe de vie. L’élément déclencheur de bien des problèmes puisque la femme est décidée à récupérer sa part d’héritage: 200.000 euros.

«Le thème du psychodrame familial a toujours été un bon moyen de réchauffer le frichti des clichés. Mais pas cette fois. Autour d’une Deneuve tranquillement impériale, d’une Emmanuelle Bercot impressionnante et d’un Vincent Macaigne une nouvelle fois excellent dans le registre de paumé lunaire, Cédric Kahn, le réalisateur qui joue aussi le frère de Romain, procède par infiltrations d’empathie et d’amour pour ses personnages», estime Le Parisien . Une belle réussite pour Éric Neuhoff du Figaro pour qui Fête de famille «fourmille de grandes choses et de petits riens». «On y entend le bruit du monde, y respire un délicieux parfum de désastre. Les rancunes luttent contre les complicités. Les souvenirs cimentent ces gens qui se connaissent trop pour se détester vraiment, écrit-il. Ce sont les miracles du cœur. Cédric Kahn brasse sans tricher ces destins contrariés. Il vise juste, déclenche des passions, suscite des éclats de rire. C’est son film le plus réussi, un repas de roi. Madame est servie».

(Le Figaro, publié le 05/09/2019)

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *