Une ode à la paternité !

Cinéma le Delta > Actualités > Actus > Une ode à la paternité !

L’ENFANT RÊVÉ

François (Jalil Lespert) habite depuis sa plus « tendre » enfance dans le Jura et dirige avec son épouse Noémie (Mélanie Doutey) la scierie qui appartient à sa famille. Désireux d’avoir un enfant, le couple se désespère de ne pas y parvenir et, sous l’insistance de Noémie, François finit par se résoudre à adopter, malgré ses propres réticences et celles de ses parents, omniprésents dans le paysage de sa vie. Quand François rencontre Patricia (Louise Bourgoin), une jeune femme qui vient d’emménager dans la région, il voit tous ses repères s’effondrer. Le héros entame une liaison avec Patricia et son obsession pour la paternité devient de plus en plus intense. Au point de quitter le domicile conjugal et d’affronter sa famille ? Il faut voir.

La passion amoureuse jusqu’à perdre la raison et le désir éperdu de devenir père : avec “L’enfant rêvé”, Raphaël Jacoulot (déjà auteur des remarqués “Avant l’aube” et “Coup de chaud”) met en scène une fiction fiévreuse et dérangeante qui dynamite les poncifs si souvent de mise dans les histoires d’adultère. En dressant le portrait à vif de François, cet homme qui souhaite à tout prix devenir père, mais qui, à bien des égards, est encore un gamin immature qui peine à s’affranchir de l’influence écrasante de son propre père et de la bienveillance « maternante » de sa compagne, le cinéaste met en scène une aventure ambiguë et riche en calories freudiennes. Une aventure qui néglige les figures compassées du drame psychologique et préfère flirter avec les ambiances anxiogènes du film noir. Raphaël Jacoulot, un cinéaste qui évolue depuis toujours aux antipodes du parisianisme si souvent prisé par le cinéma tricolore, met en scène cette sombre histoire de transmission, de succession et d’identité dans les décors inquiétants du Jura, une sorte d’écrin idéal pour ce récit âpre où la paternité est douloureusement soumise à la question.

(Olivier De Bruyn, Marianne, publié le 06/10/2020)

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *